Choisir le sexe de son futur bébé: un rêve devenu réalité

Certains couples ont une préférence quant au sexe de leur futur bébé. Si certains préfèrent les filles, d’autres désirent  enfanter  un petit garçon. Seulement, en France, ce sujet est tabou et certaines pratiques sont interdites. Mais aujourd’hui, il existe une méthode naturelle qui permettra aux parents de donner un coup de pouce à la nature. Pour ce faire, maman doit suivre un régime strict et bannir certains aliments de son alimentation.

Le sexe de son bébé : une histoire de chromosomes

De  nombreux  couples  tentent  chaque année de contourner la loi de la nature  pour influer sur le sexe de leur bébé. Certains recourent même  à des méthodes insoupçonnées. Mais en réalité, avoir le choix du roi n’a rien de simple. Il faut d’abord comprendre la reproduction humaine.

On doit faire en sorte qu’un seul spermatozoïde rencontre l’ovule. C’est le gamète de l’homme, porteur de chromosomes X ou Y qui va déterminer le sexe de l’enfant au moment de la fécondation. Lorsque celui-ci fusionne avec l’ovule, une paire XX donnera une fille tandis qu’un couple XY engendrera un petit bonhomme. Or, on sait désormais que l’alimentation de la femme avant la conception détermine le pH de sa sécrétion vaginale. Ce détail peut avantager les spermatozoïdes porteurs de chromosomes sexuels X ou Y. Ainsi, on peut choisir le sexe de son futur bébé en suivant une diète spécifique.

À chaque sexe désiré, un régime alimentaire adapté

D’après les spécialistes, le pH alcalin avantagerait les chromosomes Y tandis que le pH acide profite des  spermatozoïdes porteurs de gamètes X.

Pour avoir une fille, il faut augmenter l’acidité de sa sécrétion vaginale. Dans cette optique, la future mère doit manger des aliments riches en calcium tels que les produits laitiers quelques mois avant la date prévue pour la conception. En revanche, elle doit éviter toutes les nourritures contenant une teneur élevée en sel, en sodium et en potassium comme les charcuteries, les viandes et les poissons séchés.

Pour celles qui souhaitent tomber enceintes d’un petit garçon, il est également nécessaire de suivre un programme diététique strict. Mais à l’inverse, elles doivent bannir le laitage et consommer régulièrement des plats salés et protéinés. Pour avoir la liste des aliments interdits et autorisés, il est conseillé de s’adresser à des spécialistes. De plus, les  couples  pourront  bénéficier d’un suivi complet  durant  toute la durée du régime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *